dimanche 21 janvier 2018

THE DARK FOREST


THE DARK FOREST
           REMEMBRANCE OF EARTH'S PAST - TOME 2

traduit du chinois par Joel Martinsen

( LA FORÊT SOMBRE - TOME 2 )

Il y a un peu plus d'un an, je découvrais le tome 1 de la trilogie du "Problème à Trois Corps", mes premiers pas dans la SF chinoise, une expédition que j'avais un petit peu appréhendée, craignant une intrigue inaccessible au tout-venant, et qui, au final, s'est révélée concluante, bluffante et complètement captivante malgré ses complexités scientifiques. De la SF de très haut niveau avec peut-être un ou deux bémols qui ne pèsent ceci dit rien dans l'ensemble.
C'est donc confiante que j'ai enchaîné avec le tome 2, La Forêt sombre, que, tout comme le tome 1, j'ai lu dans sa traduction anglaise, en ayant fait l'acquisition avant la parution de la traduction française.

lundi 15 janvier 2018

HÔTEL DU GRAND CERF


HÔTEL DU GRAND CERF

Bartelt, c'était un de mes auteurs français chouchou à une époque (plus de 10 ans...). C'était une valeur sûre pour moi dans la catégorie divertissant, cocasse, désopilant, loufoque. J'étais toujours assurée que la hyène hilare serait au rendez-vous à chaque lecture. Un humour barge et corrosif auquel j'adhérais bien, mais aussi une écriture précise et juste dans ses approches et descriptions de la nature humaine, l'art de dépeindre le côté drôle des situations, des comportements, de la psychologie humaine, avec une petite prédilection pour les milieux provinciaux.

Bien sûr, ce n'était pas toujours à 100% le jackpot, aucun de ses romans n'est jamais arrivé à la hauteur du premier lu, Le Costume, en terme de truculence, mais je m'étais toujours dit que je reviendrais sans souci à son univers et à ses oeuvres. C'était sans compter les impitoyables tentations ici et là, les LAL et PAL, bref, le problème est connu, d'autant plus que c'est un auteur plutôt discret sur la toile et dans les médias.

jeudi 11 janvier 2018

LES CHRONIQUES SUÉDOISES


LES CHRONIQUES SUÉDOISES

Cet album est une farce de bout en bout et j'adhère totalement à son concept !
C'est chez Sassenach que je l'ai repéré et je me frottais les mains à l'avance à la perspective de cette découverte inespérée côté BD suédoise !
Comme souvent, je ne fais pas très attention à la quatrième de couv' et me fie simplement au titre. Une lecture en diagonale me permet tout de même de situer que le postulat de départ de cet album, c'est la Suède comme modèle de société et de mode de vie. Le sous-titre "Un peu de Suède dans ce monde de brutes" en disait long. J'étais véritablement ravie de l'opportunité qu'allait me donner cet album d'en découvrir davantage sur la société et la culture suédoises, et ce pourquoi ils seraient un exemple à suivre.

Nils GLÖT


LES CHRONIQUES SUÉDOISES

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...