dimanche 7 novembre 2010

SACRÉS CHATS !


THE UNADULTERATED CAT

( SACRÉS CHATS ! )

traduit et adapté de l'anglais (Royaume-Uni) par Marguerite Schneider-English


Encore un livre aperçu par hasard à la bib' et qui m'a fait immanquablement de l'oeil, il faut dire que je ne pouvais résister au thème suggéré par le titre!
Je feuillette, je tombe sur ce passage: 

"Manger de l'herbe
Personne n'a jamais prouvé qu'il s'agit du symptôme d'une maladie quelconque. Il y a de fortes présomptions que cela appartienne plutôt à la rubrique "Je crois qu'on m'observe... allez, broutons quelques brins d'herbe, ça les inquiétera! Pendant au moins une demi-heure, ils mettront la maison sens dessus dessous pour trouver le livre Tout sur les chats... Ha ha ha!" "

mercredi 27 octobre 2010

THE WITCHES


THE WITCHES

SACRÉES SORCIÈRES )
  
Il faut croire que le charme dahlesque a particulièrement été efficace avec Matilda car j'étais obnubilée par l'idée de lire un autre de ses romans jeunesse le plus rapidement possible à peine ce livre achevé!
Cynthia m'avait suggéré Sacrées sorcières avec l'approche d'Halloween, et aussitôt suggéré, aussitôt acquis à la bib'! (rares sont les livres de la LAL qui passent aussi vite en statut PAL, puis LL (livres lus ^_^)!)

Une fois plongée dedans, j'ai été ravie de retrouver le style et la "voix" de Roald Dahl, ses malicieuseries, son humour noir, sa fraîcheur, la magie de ses mots, mais j'ai été moins séduite par le thème qui m'a paru vraiment axé "enfants" - une histoire de sorcières à laquelle se retrouvent mêlés une grand-mère et son petit-fils. C'est vraiment bien raconté (il a vraiment un don pour ça), c'est tour à tour amusant, charmant, inquiétant, mais le thème m'a moins parlé.

mardi 5 octobre 2010

MATILDA


MATILDA

Sous le charme je suis! J'ai adoré la façon dont Roald Dahl m'a pour ainsi dire prise par la main dans son histoire et m'a envoûtée tout le long de son récit. Il a un véritable talent de conteur comme j'aime, qui m'a d'ailleur fait penser à C.S. Lewis ou Lemony Snicket, cette façon qu'il a de s'adresser à son lecteur comme si l'on était rassemblés près d'une cheminée par une nuit d'hiver et que c'était l'heure de l'histoire du soir.

C'est mon tout premier Roald Dahl (sisi c'est possible!) et vraiment je suis fan! Je pensais que ça allait être une simple petite histoire toute sympathique axée jeunesse, mais c'est bien plus que ça. Il y a vraiment une dimension magique qu'on ressent, non pas tant dans l'histoire, mais dans la façon dont l'auteur la raconte, dans son style, dans son procédé narratif, une sensation bien agréable de plonger dans un univers et d'y être totalement absorbé, de ne pas vouloir en sortir tellement on y est bien. Il y a quelque chose de rassurant dans cette lecture, comme si on entendait la voix de l'auteur et qu'elle nous berçait. Bref, bref...oui, un peu un retour à l'enfance mais sans qu'on se sente infantilisé pour autant.

Roald DAHL


MATILDA

THE WITCHES

CHARLIE AND THE CHOCOLATE FACTORY

SOMEONE LIKE YOU

dimanche 22 août 2010

LE TOUR DU MONDE EN BANDE DESSINÉE - VOLUME 2


LE TOUR DU MONDE EN BANDE DESSINÉE
VOLUME 2

Aussi réussi et enthousiasmant que le volume 1, et dans le même esprit, les auteurs de cette BD collective nous font cette fois traverser les pays suivants:

Israël avec Rutu Modan et Igal Sarna
- l'Italie avec Gipi
- la France avec Erwann Terrier (très belle découverte)
- l'Argentine avec Carlos Nine
Singapour avec Sonny Liew
- la Thaïlande avec Kamel Khelif
- les Etats-Unis avec Vanessa Davis
- la Grèce avec Nick Abadzis (autre très belle découverte)
- le Liban avec Mazen Kerbaj

Les auteurs de ce second volet se sont davantage inspirés de thématiques politiques liées à leur pays. D'une manière générale, j'ai été assez frappée par le fait que tous ces auteurs, déjà dans le tome 1, étaient plutôt "engagés", jusqu'au-boutiste dans leur façon de voir les choses et de les exprimer, c'est vraiment appréciable (j'en profite pour faire une parenthèse sur le récit d'Etienne Davodeau dans le tome 1 que j'avais oublié de mentionner, dont les propos et les illustrations sur le citoyen moyen lambda se protégeant dans sa bulle pendant qu'ailleurs les choses vont mal, m'ont convaincue du talent d'un auteur dont il faudra que je lise les BDs!).

jeudi 19 août 2010

LE TOUR DU MONDE EN BANDE DESSINÉE - VOLUME 1


LE TOUR DU MONDE EN BANDE DESSINÉE
VOLUME 1
  
Encore une heureuse initiative que ce collectif qui réunit des auteurs de différents pays!

L'objectif ici, laisser ces auteurs s'exprimer sur le monde d'aujourd'hui, en tant que témoins de notre époque.

Ci-dessous un extrait de l'avant-propos de Vincent Bernière qui développe le projet de cet album:
"La plupart des auteurs de cet album sont des citoyens du monde. Ils sont nés à Alger, Hawaï, Phnom Penh, Budapest, Seongnam ou Botz-en-Mauges. Ils vivent à Paris, New York, Tokyo ou Londres. Nous ne leur avons pas demandé de partir en voyage dans un pays inconnu et d'en revenir avec un carnet de croquis. Le cahier des charges de cet album précisait une bande-dessinée autochtone aux préoccupations locales. Il en ressort un patchwork de ressentis multiformes et profondément humains."

mardi 10 août 2010

MONSIEUR KRAUS ET LA POLITIQUE


MONSIEUR KRAUS ET LA POLITIQUE

traduit du portugais par Dominique Nédellec

Normalement, je ne m'arrête jamais lorsque je vois le mot "politique" comme ça en titre, car la politique et moi, on s'entend mal, mais allez savoir pourquoi, au détour d'une bib', je suis tout de même attirée par ce livre, et la 4è de couv' me séduit d'emblée.
Je pressens de l'humour, de l'absurde, et des réflexions intelligentes sur un sujet fâcheux, le récit est court, aéré, allons-y !

Le livre commence ainsi:
Comme le village d'Astérix: "o bairro", un lieu où l'on tente de résister à l'entrée de la barbarie."

Puis commencent assez rapidement les chroniques de Monsieur Kraus qui introduit son sujet ainsi:
"la seule façon objective de commenter la vie politique, c'était d'en faire la satire."

Gonçalo M. TAVARES


MONSIEUR KRAUS ET LA POLITIQUE

MATTEO A PERDU SON EMPLOI

dimanche 8 août 2010

BONY AND THE KELLY GANG


BONY AND THE KELLY GANG

BONY ET LA BANDE À KELLY )
  
Enfin je fais la connaissance du fameux Inspecteur Bonaparte, dit Bony, d'Arthur Upfield, et je suis assez contente de mon choix de roman dans cette série car j'ai longuement hésité!

Ici, Bony se retrouve en Nouvelles Galles du Sud pour infiltrer une communauté d'Irlandais suspectés de trafics illégaux, mais surtout du meurtre d'un contrôleur des contributions. Il se fait passer pour Nat Bonnay, ex-voleur de chevaux cherchant à gagner sa vie à l'abri des patrouilles de police. Embauché comme arracheur de patates par la famille Conway, il mène son enquête tant bien que mal, le risque d'être découvert étant grand, mais surtout celui de se complaire dans sa nouvelle vie...

Arthur UPFIELD


BONY AND THE KELLY GANG

vendredi 6 août 2010

DIEU EN PERSONNE


DIEU EN PERSONNE
  
Repérée il y a près d'un an sur le blog de la Librairie Critic, j'ai enfin pu mettre la main sur cette BD tant attendue au détour d'une bib', et je ne vais pas être très originale en disant que, comme la plupart de ses lecteurs, j'ai été très très agréablement surprise par son contenu et franchement conquise!

Idée originale au départ mais qui pourrait faire craindre le pire : Dieu en personne débarque sur Terre! Voilà qui aurait pu donner lieu à un règlement de compte, ou à une tentative d'endoctrinement quelconque, mais du tout. On ne sait pas bien pourquoi Dieu se retrouve parmi nous car il ne revendique rien de particulier ni n'annonce aucune mission spéciale, mais très vite, il est appréhendé par les autorités pour être mis en examen puis passé en jugement.

Le procès pendant lequel Dieu est jugé par les hommes se présente du coup davantage comme un prétexte pour dépeindre notre société et ses petits travers dans son fonctionnement, et j'ai trouvé ça particulièrement jubilatoire.

Marc-Antoine MATHIEU


DIEU EN PERSONNE

dimanche 25 juillet 2010

LES FALSIFICATEURS


LES FALSIFICATEURS
  
Etonnant! Subjugant! Passionnant! Cet auteur m'épatera toujours par son imagination originale et débordante!
Ici, pas d'enquête, tout au plus une quête de soi, et pourtant on suit, on palpite, on frémit, en se demandant pourquoi tout ce micmac, tout comme le narrateur, Sliv, jeune islandais recruté par cette organisation secrète internationale mystérieuse au coeur de cette histoire, le CFR (Consortium de Falsification du Réel), dont les membres falsifient la réalité sans dévoiler clairement leurs motivations: changer le monde? mais dans quels desseins? et pour le compte de qui?

Une idée de génie que cette organisation, soit dit-en passant, que l'auteur a su rendre parfaitement crédible en l'ancrant dans une réalité tangible et dont le fonctionnement défie toutes les interrogations et mises à l'épreuve (méthodologie, formation des agents, rôles et implications de chaque cellule et département du CFR, évolution de carrières, tout cela est soigneusement pensé et subtilement exploité), à tel point que j'en étais venue à mettre en doute certaines informations de l'actualité que je suivais parallèlement à ma lecture, tels ces vestiges d'un bateau du 18è siècle retrouvés comme par hasard sur le site de Ground Zero!

samedi 17 juillet 2010

ASK THE DUST


ASK THE DUST

DEMANDE À LA POUSSIÈRE )

Pas gagné au début, récompensée au final, voilà comment je pourrais résumer mes impressions en deux lignes.
Ce livre, à chaque fois que je devais me replonger dedans, je sentais une réticence, un manque de motivation, et pourtant, une fois dedans, il m'était difficile d'en sortir.
L'intrigue n'est pas ce qu'on qualifierait de palpitant ni de haletant, mais cet auteur imprègne la vie dans ce qu'il écrit et a un style désarmant de force dans sa simplicité.
C'est une histoire au premier abord banale, ordinaire, limite classique (une variante de A aime B qui aime C, impliquant un pauvre hère d'ascendance italienne aspirant à devenir écrivain et une serveuse mexicaine). Quand j'ai lu la quatrième de couv', je n'étais pas persuadée d'avoir fait le bon choix de roman vu le thème (je voulais commencer par Mon chien stupide pour découvrir Fante), mais l'enthousiasme d'un ami pour très précisément ce livre m'a finalement décidée. Et maintenant je comprends le "phénomène" Fante!

John FANTE


ASK THE DUST

lundi 12 juillet 2010

ROBE DE MARIÉ


ROBE DE MARIÉ

ou... De l'influence fatale de la blogo littéraire...^^ 
Repéré d'abord chez Pimprenelle qui m'a mis l'eau à la bouche (intriguée par le fait que bien qu'elle ne soit pas très polar, celui-ci ait tout de même gagné ses faveurs), puis très rapidement aperçu chez d'autres, et tout récemment chez Géraldine, ce thriller atteint vite fait le top 5 de ma LAL, et je vais même jusqu'à l'offrir en cadeau à une amie friande de polars, sans même l'avoir lu avant!

Au final, après m'y être tâtée moi-même, j'en ressors avec un avis mitigé et différentes impressions en cours de lecture:
- première partie, on se demande l'intérêt de l'histoire et le côté thriller: s'agira-t-il d'une banale histoire de cavale d'une femme recherchée pour meurtres? Une femme qui a perdu la raison, qui le sait, et dont l'intérêt est de voir comment elle va échapper aux mains de la police? Par ailleurs, le style n'est pas à tomber par terre. Je persiste car de nombreux blogueurs ont trouvé ce roman "Wahou" et il a reçu différents prix si je ne m'abuse, c'est que ça doit vraiment être bien quand même (angoisse de passer à côté d'un truc...).

Pierre LEMAITRE


ROBE DE MARIÉ

AU REVOIR LÀ-HAUT

dimanche 11 juillet 2010

FABLES 9 : LES LOUPS


FABLES 8 : WOLVES

FABLES 9 : LES LOUPS )
  
Ô joie! Quel plaisir que de replonger dans cette série après presque un an de sevrage forcé, attente de la parution de ce tome oblige (en fait il est paru en mars mais j'avais complètement zappé - normal aussi, j'étais dans une période de non-envie de lire, donc les actualités littéraires... pouf!).
J'avais pourtant eu une petite frayeur de lassitude suite à ma légère déception avec le tome 8, mais il faut croire que les longues pauses forcées dans les lectures de séries font du bien car j'ai bien senti, avec ce tome, que j'avais retrouvé mon enthousiasme des premiers tomes.

Il faut dire que c'était les grandes retrouvailles avec mes personnages fétiches, Bigby, Blanche-Neige (j'adore vraiment tout ce qui tourne autour d'eux), toute la communauté de Fableville en fait, après leur disparition sur quelques épisodes, l'histoire s'étant focalisée ailleurs, et j'avais l'impression du coup que l'on revenait enfin à l'intrigue principale. J'adore l'idée d'explorer tous les possibles, surtout dans cet univers-là et parce que tout est lié, mais quand on se disperse trop aux dépens des événements centraux, c'est assez frustrant - surtout quand on doit attendre un an pour avoir la suite...

jeudi 8 juillet 2010

L'ÉLÉGANCE DU MAIGRICHON


L'ÉLÉGANCE DU MAIGRICHON

Après le délirant Et si c'était niais? dans lequel Pascal Fioretto s'était attelé au difficile exercice de pasticher avec un humour caustique quelques grands noms de la scène littéraire française, l'auteur se déchaîne une fois de plus ici, sur le même principe (une enquête-prétexte tournant cette fois-ci autour du mystère de la disparition du meunier d'un hameau rural), en en prenant d'autres et en recommençant!

Contribuent à l'enquête:
Christian Pignol, Les Engoulevents de la Grange-aux-Loups
Katherine Plancol, La Valse jaune des tortues-crocodiles
Zig Larsen, Milliardium (tome 4): Les Femmes qui n'aimaient pas les hommes qui n'avaient pas d'allumettes
Patrick Modiamo, Hôtel obscur des amnésies perdues
Muriel Burbery, L'élégance du maigrichon
Éric-Manuel Schmit, Louison Touletemps et le sumo rose
Philippe Solers, Le Divin Moi Doute
Guillaume Muzo, Où seras-tu si je reviendrais sans toi?
Philippe Delerme, On aurait dû fermer les volets

mardi 6 juillet 2010

QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD


QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD

traduit de l'allemand (Autriche) par Anne-Sophie Anglaret


Voilà un exemple de ce qui est vraiment intéressant avec la blogosphère littéraire:
Ce livre, c'est typiquement le genre de roman qui n'aurait pas attiré mon attention si je ne m'en étais tenue qu'à la couverture des éditions Grasset (différente de celle affichée ci-dessus), ce jaune peu engageant, cette présentation un peu stricte qui ne donne pas envie de tendre la main vers elle, quant au titre "Quand souffle le vent du nord", pas persuadée non plus qu'il m'aurait inspirée...
... sauf qu'en passant à la bib', je vois ce titre et ça fait ding dong dans ma tête, du genre, "mais c'est pas le livre dont tout le monde parlait avec enthousiasme sur la blogo et que j'avais noté comme "à lire"?? Mmmh?" Je n'avais plus le thème en tête mais je me souvenais que j'avais décidé de faire confiance pour ce coup-là.
J'ouvre, je lis, et là, quelle excellente surprise!!

Daniel GLATTAUER


QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD

LA SEPTIÈME VAGUE

dimanche 27 juin 2010

HUIS CLOS EN TOSCANE


HUIS CLOS EN TOSCANE

traduit de l'italien par Carole Cavallera

Un thriller qui m'a tout de suite mise en appétit quand je l'ai repéré chez Pauline!

Visualisez donc: sept femmes s'offrent un week-end de retrouvailles vingt ans après l'année de leur bac. Le lieu: une villa isolée dans la campagne toscane. Le mot d'ordre: pas de portable.
Dès le premier soir, l'organisatrice manque à l'appel. Au fur et à mesure qu'on se familiarise avec nos protagonistes, on découvre que ce lieu leur rappelle un événement dont elle préfère taire l'existence. La villa elle-même est le foyer de mythes et légendes macabres. La tension monte quand trois invitées viennent à disparaître à leur tour. Y a-t-il une meurtrière parmi nos anciennes camarades de classe?

Diana LAMA


HUIS CLOS EN TOSCANE

jeudi 24 juin 2010

LA VENGEANCE DU WOMBAT


WOMBAT REVENGE

LA VENGEANCE DU WOMBAT
                                ET AUTRES HISTOIRES DU BUSH )

traduit de l'anglais (Australie) par Mireille Vignol


Après l'excellentissime (n'ayons pas peur des mots) Le koala tueur, il me tardait de mettre la main sur ce deuxième recueil d'histoires du bush racontées par Kenneth Cook, pour me délecter de son humour irrésistible et ravageur. Je me suis même frottée les mains avec un sourire dément quand j'ai enfin réussi à mettre la main sur l'unique exemplaire de ma bib', en poussant un cri de victoire qui en a surpris plus d'un... Je me suis précipitée sur les premières pages à peine sortie de la bib', et tout en zigzagant vers le bus, j'ai dévoré les premières lignes avec une avidité qui n'est pas sans rappeler celle du piranha affamé.

Et là... poffff... (bruit du soufflé qui s'affaisse)... petite déception... je lis sans revivre cette séance d'abdos mémorable enclenchée par le rire lors de la lecture du premier recueil... allons, allons, pas de scepticisme, il ne s'agit que de la première histoire, je me souviens que j'ai mis quelques pages à démarrer aussi au recueil précédent...

mardi 22 juin 2010

GARULFO - 6 TOMES


GARULFO - 6 TOMES  
                    (également disponible en 2 livres)

Vraiment ravie de cette découverte d'une BD qui a échappé à mon oeil pourtant maintenant vigilant dans ce rayon, repérée chez Yaneck Chareyre, puis chez Tiphanya, et qui aborde un univers que j'aime beaucoup, les contes de fées, à travers l'histoire d'une petite grenouille fort sympathique, Garulfo, dont le rêve est de devenir un homme tellement elle admire et envie l'espèce humaine.

Six tomes de lecture enchanteresque où les auteurs, Alain Ayroles et Bruno Maïorana, mêlent habilement les références de différents contes de fées, la princesse et la grenouille, le chat beauté, le petit poucet, la belle au bois dormant, et j'en passe, tout en tissant une histoire unique en son genre qui pourrait bien trouver sa place dans les classiques des contes de fées.

Alain AYROLES


GARULFO - 6 TOMES

DE CAPE ET DE CROCS - TOMES 1 À 5

samedi 19 juin 2010

SÉRIE Z


SÉRIE Z
  
Une histoire rocambolesque que je renonce à résumer, disons, dans les grandes lignes, que ça se passe pour beaucoup dans une maison de retraite des artistes du spectacle (ce qui donne lieu à tout un lot de situations cocasses), qu'intervient également un pseudo-scénariste de série Z et que se déroule une enquête abracabrantesque reposant sur la Grille Statistique Galachu (à découvrir par vous-mêmes).
C'est donc un peu tiré par les cheveux, parfois lourd, mais il y a toujours de bons délires qui vous arrachent des sourires et des éclats de rire malgré vous au milieu de ce fatras de tout et n'importe quoi.

J'ai d'ailleurs bien ri en arrivant à ce passage où l'auteur met en scène un lecteur imaginaire de son roman, dont les réflexions n'étaient pas très éloignées des miennes:
"M. Hubert C. pose son roman sur la table basse, la mine contrariée. Il estime avoir été indulgent avec l'auteur depuis le début de sa lecture. D'accord pour l'intrigue tirée par les cheveux, l'humour potache à la limite du mauvais goût, les caricatures faciles; d'accord pour l'hommage aux films de série Z auxquels le roman enprunte certaines facilités et invraisemblances; mais là, franchement, de qui se moque-t-on?"

dimanche 13 juin 2010

AYAKO - 3 TOMES


AYAKO - 3 TOMES
  
Quelle claque dans la tronche ce manga! Si je m'attendais...

Quand je pense que je l'avais toujours assimilé à un manga type "énième version de Candy" avec cette couverture représentant une petite fille, Ayako donc, au doux visage innocent ou frippon, et que je l'avais du coup toujours plus ou moins évité (non par mépris mais en tout cas catégorisé pas urgent)... alors que rien à voir!

Recommandé par une connaissance (homme) qui lit peu mais dont les choix quand il s'y met sont toujours intéressants, me voilà donc intriguée par cette affaire.
Et cette histoire me hante encore aujourd'hui.
Et je m'en vais lire d'autres mangas de Tezuka!

Très loin donc des histoires de petites filles, des oiseaux et des fleurs, ce récit se déroule dans le Japon d'après-guerre (la deuxième) (d'ailleurs quand j'avais lu ça je n'étais pas plus convaincue que ça allait me passionner) (quelle erreur!!).

TEZUKA Osamu


AYAKO - 3 TOMES

L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 1 À 4

L'ARBRE AU SOLEIL - TOMES 5 À 8

LA VIE DE BOUDDHA - TOMES 1 ET 2

LA VIE DE BOUDDHA - TOMES 3 À 5

LA VIE DE BOUDDHA - TOMES 6 À 8

jeudi 10 juin 2010

A WORKING STIFF'S MANIFESTO


A WORKING STIFF'S MANIFESTO

          A MEMOIR OF THIRTY JOBS I QUIT, NINE THAT FIRED ME, AND THREE I CAN'T REMEMBER

TRIBULATIONS D'UN PRÉCAIRE )


Je l'ai classé dans ma rubrique "Vécu/Non fiction" mais j'aurais aussi bien pu le mettre au rayon "LOL corner/divertissant" tellement je me suis fendue la poire à la lecture de ce livre - et ce quasiment à chaque page !

Un auteur qui a un réel talent pour décrire et rendre vivant des dialogues et des situations, qui a un sens profond de la dérision, une plume vive et punchy, un humour tordant sous des abords désinvoltes, j'ai hâte de lire ses romans !

Iain LEVISON


A WORKING STIFF'S MANIFESTO

ARRÊTEZ-MOI LÀ !

vendredi 4 juin 2010

BUZZ-MOI


BUZZ-MOI

Plutôt qu'un troisième tome de Fraise et chocolat, Aurélia Aurita nous livre ici des anecdotes sur la façon dont elle a vécu sa soudaine popularité suite à la publication de son premier livre, succès inattendu pour elle.

Fraîcheur, humour, simplicité, pudeur... j'avais été un peu déçue par Je ne verrai pas Okinawa mais ici j'ai eu l'impression de retrouver la Aurita de ses débuts, où excelle vraiment dans le récit de ses expériences de vie et où elle apparaît toujours comme authentique et attachante, touchante, une sorte de "girl's next door" qu'on aime à suivre à travers ses dessins et écrits.

J'ai beaucoup aimé cette BD pour ses anecdotes sur les médias, les doutes aussi de l'auteure fraîchement débarquée dans le business du livre sans l'avoir vraiment souhaité, doutes et peurs exposés avec franchise. Confrontée à son public, aussi bien supporters que détracteurs, elle revit ces moments avec lucidité, humour mordant et auto-dérision.

mardi 1 juin 2010

MOI VIVANT, VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PAUSES


MOI VIVANT, VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PAUSES

         OU COMMENT J'AI CRU DEVENIR LIBRAIRE

Un petit livre sur les déboires d'une jeune diplômée pleine d'espoir dans le métier de libraire. En réalité, Leslie se retrouve manutentionnaire et caissière dans "une grande surface de produits culturels", premier boulot, premiers bobos...

Je ne sais pas si libraire, ou du moins, travailler au milieu de livres, n'a pas été au moins une fois le rêve de tout passionné de livres, enfin moi ç'a été le mien fut un temps, et suite à une expérience, j'ai vite déchanté, fin du mythe (faut dire aussi que j'étais dans le rayon dictionnaire et méthodes de langues, c'est quand même moins sexy que la fiction:-)).

Leslie PLÉE


MOI VIVANT, VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PAUSES

dimanche 18 avril 2010

SUR LE SEUIL


SUR LE SEUIL
  
Tout bonnement haletant! Il y a même eu un moment, un quart avant la fin, il était 2 heures du mat' (en milieu de semaine), je m'étais promis de juste terminer un chapitre et dormir, et arrivée à la fin de ce dit-chapitre, c'était tout simplement impensable, j'ai été prise d'une furieuse envie de continuer, le suspense étant à son comble, et au lieu de lire sagement la suite ligne après ligne, j'ai sauté plein de passages pour arriver aux éléments dont je voulais avoir les détails, comme une vraie furie, accrochée au livre, tournant rageusement les pages, je n'en pouvais plus!!!! Normalement je n'aime pas faire ça, j'apprécie le suspense, je tiens bon, mais là c'était impossible, je serais devenue folle sinon!!!

L'histoire en quelques lignes (4ème de couv'):
"II se nomme Thomas Roy. C'est l'écrivain le plus adulé du Québec. La parution de ses romans d'horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or voici qu'on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique. Tentative de meurtre ou suicide manqué ?

Patrick SENÉCAL


SUR LE SEUIL

dimanche 11 avril 2010

PORTEURS D'ÂMES


PORTEURS D'ÂMES

Un signe qui ne trompe pas, c'est le livre dont vous tournez les pages sans même vous en rendre compte, que vous sortez fébrilement dans les transports en commun ou en attendant quelqu'un, et que vous vous étonnez d'avoir terminé en une semaine à peine alors que vous mettiez trois jours à lire une demi-page d'un manga quelques jours auparavant.

C'est bien sûr le cas de ce roman de Pierre Bordage (sinon je ne le présenterais pas comme ça aussi faut dire), que j'ai dévoré comme ça faisait longtemps que je n'avais pas dévoré un livre. Pourtant je n'ai pas l'impression d'avoir lu le livre du siècle mais c'est le rythme des intrigues, la façon dont l'auteur les développait, qui a été particulièrement efficace avec moi, et tant mieux, c'est vraiment le genre de lecture dont j'avais besoin en ce moment pour me remettre sur les rails de la lecture.

samedi 10 avril 2010

LA VIEILLE DAME QUI N'AVAIT JAMAIS JOUÉ AU TENNIS


LA VIEILLE DAME QUI N'AVAIT JAMAIS JOUÉ AU TENNIS

       & AUTRES NOUVELLES QUI FONT DU BIEN

Un titre qui attire l'oeil, repéré chez Catherine.
"Quinze nouvelles à lire la larme à l'oeil et le sourire aux lèvres"
"L'envie d'un recueil de nouvelles en bande dessinée. Des nouvelles de sentiments.
De ces "beaux" sentiments qui font la vie plus chaude.
Puis ces rencontres... Avec Jordi Lafebre dans un premier temps. Avec Louis-Antoine Dujardin ensuite. Avec tous (toutes!) les autres enfin.
 
Merci à eux (à elles) d'avoir contribué à concrétiser cette envie de traverse."

Zidrou

ZIDROU


LA VIEILLE DAME QUI N'AVAIT JAMAIS JOUÉ AU TENNIS

BOUFFON

L'ADOPTION - TOME 1

jeudi 8 avril 2010

THE HUNGER GAMES


THE HUNGER GAMES

( HUNGER GAMES )

Les impressions se bousculent et se mélangent dans ma tête... Enfin, là c'est un peu à froid parce que ça fait un moment que j'ai fini ce roman et c'est seulement maintenant que j'ai le courage d'écrire dessus, mais j'avais déjà noté quelques-unes de mes impressions en vrac dès la dernière page tournée: entre autres, écoeurement lié aux Games, énervement contre le côté "parti pris" de l'histoire (je développerai plus bas), la romance un peu attendue entre les deux ados (bof quoi... je crois que j'ai définitivement perdu mon âme de douce rêveuse), pas de surprise, on se dit "bien sûr", bref, engouement général non partagé et en même temps, arrivée à la fin, je me suis dit que je lirais bien la suite (vu que c'est le premier tome d'une trilogie).

Suzanne COLLINS


THE HUNGER GAMES

lundi 5 avril 2010

90 LIVRES CULTES À L'USAGE DES PERSONNES PRESSÉES


90 LIVRES CULTES À L'USAGE DES PERSONNES PRESSÉES

Un petit recueil de 90 livres cultes résumés en une page façon bande-dessinée (3 cases par page), voilà qui a attisé ma curiosité lors d'un passage éclair en librairie. Je n'ai pu m'empêcher de le feuilleter, et d'une page je suis passée à deux puis trois, quatre, cinq, six, etc, tellement j'ai trouvé le concept drôle et réussi. J'ai tout de même fait l'effort de ne pas tout lire, juste les livres que j'avais déjà lus (il n'y avait pas G&P en plus :-)). 
Ce qui m'a beaucoup amusée, c'est le côté totalement bâclé et irrévérencieux du résumé en 3 cases et qui révèle là fin, le truc qui donne l'impression que lire le livre était une totale perte de temps - bien des fois j'étais morte de rire, un exemple en tête avec Roméo et Juliette, où l'auteur termine par un "c'est ce qui s'appelle un quiproquo".

Henrik LANGE


90 LIVRES CULTES À L'USAGE DES PERSONNES PRESSÉES

jeudi 4 mars 2010

LA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE


LA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE

NORWEGIAN WOOD )

traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle


Un cadeau d'anniv' bien choisi qui date d'il y a 3 ans (argh) - bien choisi puisqu'il s'agit d'un Haruki Murakami qui manquait à ma collection mais dont j'ai retardé le lecture 1) parce que c'est toujours bien d'avoir un Haruki Murakami sous le coude, sait-on jamais s'il tarde à écrire alors que j'aurais tout lu déjà 2) parce que bon, entre nous, le titre et la thématique ne me parlaient pas trop, Haruki ou pas.

Et puis quelques rappels de la blogosphère littéraire ici et là et voici mon désir de lire ce Haruki Murakami en particulier émoustillé!

Une thématique qui ne me parlait pas trop parce que bon, généralement côté lecture, je préfère quand même des thèmes vaguement joyeux à défaut d'être juste intrigants, et là on était en plein dans le pas joyeux me semblait-il: nostalgie, perte, mort, un brin d'érotisme, bon, ça aurait été un autre auteur, franchement j'aurais contourné sans scrupules, et puis là, ben c'est du Haruki alors j'y vais, je sais que même si le thème ne me parle pas, son univers ne me laissera pas insensible.

mercredi 17 février 2010

LE KOALA TUEUR


THE KILLER KOALA

LE KOALA TUEUR
                       ET AUTRES HISTOIRES DU BUSH )

traduit de l'anglais (Australie) et postfacé par Mireille Vignol


On m'avait dit que c'était drôle mais à ce point là, je ne le pensais pas!
Outre "Le koala tueur", ce petit recueil d'histoires du bush recèle de titres aussi évocateurs que "Le cochon furibond" ou "La vie sexuelle des crocodiles", qui nous font se frotter les mains à l'idée de ce qu'on va lire! Quel humour, quelle autodérision, et qu'est-ce que ça fait du bien!! Ce recueil est une petite bouffée d'air pur mêlée de gaz hilarant!

Des anecdotes qui n'ont pas été sans me rappeler les racontars de Jorn Riel, sauf que là, les faits sont véridiques même si totalement incroyables! J'adore la manière dont l'auteur rend compte de ses (més)aventures, c'est drôlissime, un petit côté Mister Bean - non pas qu'il ait sa maladresse mais ce qui lui arrive est tellement déconcertant que ses réactions s'en rapprochent (stupéfaction, ahurissement - j'en pleurais de rire)!. Quant à sa description du comportement animalier dans ces zones, à pleurer de rire aussi!

Kenneth COOK


LE KOALA TUEUR

LA VENGEANCE DU WOMBAT

L'IVRESSE DU KANGOUROU

mercredi 27 janvier 2010

BIRTHDAY STORIES


BIRTHDAY STORIES

Comme tout ce que fait Haruki Murakami, j'ai trouvé original l'idée d'une anthologie sur les histoires d'anniversaire - l'occasion également de découvrir quelques auteurs dont je n'avais rien lu et, en passant, une nouvelle de Murakami sur ce thème.

Pour dire d'ailleurs à quel point je crois que pourrais lire n'importe quoi de cet auteur, je me suis délectée de sa préface qui n'a pourtant rien d'extravagante, juste parce que c'est lui qui l'a écrite, et que bizarrement, je trouvais intéressant tout ce qu'il disait (chui pas influencée du tout) - non mais c'est vrai, c'est original ('me suis retenue là pour pas écrire génial!) de réunir des textes autour de la thématique de l'anniversaire!

C'est vrai, en y pensant bien, que ce n'est pas un thème qu'on trouve partout (je ne sais pas si c'est vrai... mais 'me semble... enfin, j'avais jamais fait attention - d'ailleurs, si vous connaissez des intrigues qui se développent autour de ce thème, ça m'intéresse) (enfin, ça ne m'intéresse pas mais je suis curieuse du coup).

lundi 11 janvier 2010

LA PROMESSE DE L'AUBE


LA PROMESSE DE L'AUBE

J'ai une fascination énorme pour Romain Gary depuis que j'ai lu La vie devant soi, aussi le récit de sa vie m'a beaucoup intéressée.

J'y ai trouvé beaucoup d'humour, d'auto-dérision à la mine de rien, comme si l'auteur aimait se moquer un peu de lui-même, j'aime beaucoup cet esprit et j'ai énormément ri tout au long du récit. Grand moments de poilade entre autres avec ses efforts désespérés pour être à la hauteur des attentes et des convictions de sa mère et lui faire plaisir plus jeune, et en constatant que ce besoin d'agir en fonction de la volonté maternelle l'a poursuivi une fois adulte, a grandement influencé sa vie, qu'il en était conscient et qu'il n'y pouvait rien.

Et alors que je m'étonnais de cet humour que je ne m'attendais pas à trouver ici, j'ai eu confirmation quelques chapitres plus loin que je ne me leurrais pas:
"... je découvris l'humour, cette façon habile et entièrement satisfaisante de désamorcer le réel au moment même où il va vous tomber dessus. L'humour a été pour moi, tout le long du chemin, un fraternel compagnonnage; je lui dois mes seuls instants véritables de triomphe sur l'adversité. Personne n'est jamais parvenu à m'arracher cette arme, et je la retourne d'autant plus volontiers contre moi-même, qu'à travers le "je" et le "moi", c'est à notre condition profonde que j'en ai."
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...